chaussures-boutique

Il faut supprimer la journée de la femme !

chaussures-boutique

Coucou, bonjour. Bienvenue cher lecteur, chère lectrice.

Oui, je sais, le titre de cet article est un brin racoleur, mais rassurez-vous, il y a une idée simple derrière.

Je vous l’explique. Ou pas (oui, je suis à la mode, je mets des « ou pas » partout).

Célébrer la femme pendant une journée, c’est une belle idée. Difficile de prétendre le contraire.

La célébrer une seule journée durant, c’est un peu – beaucoup ? – la reléguer au rayon des causes perdues.

Comme la journée de l’équilibre climatique ou du manger sain. Des vœux pieux pour se donner bonne conscience et vite revenir à nos habitudes déviantes d’asservissement de tout ce qui bouge.

Car la femme, en tant que groupe social, ne pourra réellement crier victoire, si victoire il y a, que le jour où précisément cette aumône de la journée de la femme ne sera plus.

Ce jour-là, la femme aura acquis une place solide dans la société des hommes, se sera fondue dans les intrigues du pouvoir (politique, en entreprise, au quotidien), sera respectée dans un rapport de force équilibré et ce jour-là, personne n’éprouvera le besoin de la fêter en tant que minorité exploitée.

La vraie révolution ressemble à ça.

Qu’en pensez-vous ?

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.